Versions étrangères

Ville de Thann

Vous êtes dans : Accueil > Agenda 21 > Les Écogestes

Les Écogestes

Qu'est-ce qu'un écogeste ? Un écogeste est une action que chacun de nous peut faire afin de diminuer la pollution et améliorer son environnement. Voici quelques exemples de gestes simples pour agir au quotidien dans les domaines de l'eau, l'énergie, les transports, l'alimentation ou encore les déchets. Sources : ADEME : Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie - Petit livre vert de N. Hulot - Institut français de l'environnement.

Eau

  1. Vérifiez régulièrement votre consommation d'eau grâce à votre compteur d'eau. Les fuites gaspillent couramment plusieurs dizaines de litres par jour et jusqu'à 400 euros pas an ! Pour vérifiez les fuites de chasse d'eau, vous devez fermer le robinet après le remplissage puis l'ouvrir avant utilisation, si l'eau se met à couler le réservoir fuit !
  2. Optimisez votre chasse d'eau en optant le système de chasse d'eau a double débit ou en mettant tout simplement une bouteille lestée dans le réservoir des toilettes afin de limiter le volume d'eau. En France, une personne utilise en moyenne 30 litres d'eau par jour pour ses WC, soit 20% de sa consommation quotidienne.
  3. Lorsque vous soutirez de l'eau chaude ; récupérez l'eau qui sort encore froide ou tiède !! Ou lorsque vous avez de l'eau chaude en plus ne pas hésitez à l'utiliser pour désherber ou nettoyer !!
  4. Préférez la douche au bain : 40 litres contre 200 litres pour un bain
  5. Faites la vaisselle dans une bassine ou dans un évier fermé et non en laissant couler l'eau. (Économie de 10m3). Ne laisser pas couler l'eau en vous brossant les dents ni en vous rasant. Si on laisse couler l'eau pour un brossage de dent 12litres/minute et pour un rasage 18litres/minute.
  6. Utilisez des mitigeurs qui permettent d'économiser 10% d'eau en réglant simultanément la température et le débit (encore mieux les mousseurs : économie de 35%)
  7. Arrosez les plantes tôt le matin ou tard le soir pour réduire l'évaporation et si possible avec un système de compte goutte (quatre litres par heure au lieu de 12 litres par minutes : 180 fois moins).Recouvrir le sol au pied des plantes, des arbres des arbustes d'une couche d'herbe coupée ou de copeaux de bois ou d'écorces pour absorber l'eau et conserver l'humidité. Sous la chaleur du soleil, 60% de l'eau s'évapore avant même d'avoir été absorbé par les plantes.
  8. Consommez l'eau du robinet plutôt que celle en bouteille. L'eau minérale coûte au minimum 50 fois plus cher que l'eau du robinet

Énergie : appareils électriques

  1. A chaque four son usage ! Réservez le four électrique à la cuisson et le four à micro-onde au réchauffage.
  2. Adoptez le système du fil à linge car le sèche-linge consomme deux à trois fois plus d'énergie qu'un lave-linge. Chaque foyer français consacre 12% de sa consommation d'eau au lavage à linge.
  3. Enfilez un pull plutôt que d'augmenter le chauffage dans une pièce, un gain de 1°C représente 7% de consommation supplémentaire.
  4. Ne laissez pas vos appareils en veille. En France, la seule veille des appareils électriques (ordinateurs, téléviseurs,...) consomme 150 à 500 kWh par an et par ménage, soit l'énergie produite par une centrale nucléaire !!!(Optez pour les multiprises à interrupteur).
  5. Achetez les appareils les moins consommateurs d'électricité : l'éventuel surcoût est vite amorti grâce aux économies d'électricité (vérifier lettre sur étiquette énergie).
  6. Dégivrez régulièrement congélateur ou réfrigérateur : une couche de givre de seulement 3 mm augmente la consommation de 30%.Un congélateur peut augmenter sa consommation de 135% en été si il n'est pas placé au frais dans la maison.
  7. Évitez de placer des aliments chauds ou tièdes dans le réfrigérateur ou le congélateur.
  8. Vérifiez l'étanchéité de la porte du réfrigérateur. Si le caoutchouc est en bon état, on ne doit pas pouvoir passer une feuille de papier entre l'appareil et la porte.
  9. Pensez à éteindre vos écrans d'ordinateur, car l'ordinateur consacre les deux tiers de son énergie à l'écran. Activez également le mode veille, moins gourmand que l'économiseur d'écran.
  10. Préférez les batteries aux piles, et les piles rechargeables aux piles simples. En 2005, plus d'un milliard de pile (28 600t) on été mises sur le marché, mais seules 33% ont été recyclées.

Énergie : cuisson des aliments

  1. Adaptez la taille du brûleur (ou de la plaque chauffante) à celle du récipient.
  2. Adaptez la taille du récipient au volume des aliments et utilisez un couvercle. Maintenir 1,5 litre d'eau en ébullition dans une casserole demande 4 fois moins d'énergie avec un couvercle.
  3. Coupez l'alimentation des plaques chauffantes (sauf induction) peu avant la fin de la cuisson : la chaleur résiduelle est suffisante. Profitez que la plaque de cuisson soit chaude, ou le four pour cuire ou décongeler autre chose.
  4. Coupez les aliments afin de les cuire bien plus vite et de façon plus homogène.

Énergie : éclairage

  1. Éteignez la lumière dans les pièces que vous quittez, 3 ampoules de 75 W qui restent allumées une soirée consomment autant qu'une lessive à 60°C.
  2. Pensez à dépoussiérer vos ampoules c'est 40 % de flux lumineux en plus !
  3. Remplacez les interrupteurs par des détecteurs de présence ou des minuteries pour éclairer de grand espace pendant des durées limitées.
  4. Bannissez les lampes à incandescence (l'électricité est convertie en chaleur) et remplacez les par des lampes fluo compactes ou à LED.

Énergie : Air et chauffage de la maison

  1. Pour assainir l'air, aérer régulièrement les pièces, courant d'air pendant cinq minutes au moins (éteindre le chauffage à ce moment là).
  2. Installez des fenêtres à double vitrage qui économise jusqu'à 10% d'énergie. Pensez aux panneaux solaires qui peuvent couvrir 50% des besoins d'eau chaude et de chauffage.
  3. Fermez les stores, les volets en été pour garder la fraîcheur à l'intérieur de la maison. N'hésitez pas à tendre un drap humide devant la fenêtre en cas de très forte chaleur.
  4. Chauffez les pièces communes à 19°C et les chambres à 17°C. Fermez les rideaux et les volets. Attention à ne pas couvrir les radiateurs pour permettre une meilleure diffusion de la chaleur.
  5. Positionnez vos radiateurs en positions Hors-gel pour toutes absences dépassant les 48H, et à 16°C pour des absences d'une journée. Un thermostat fait économiser 10% à 20% d'énergie.
  6. Isolez la toiture, le chauffe-eau et les tuyaux : cela diminuera votre consommation d'énergie de 30%.
  7. Pensez à entretenir et purger régulièrement vos appareils de chauffage. Un entretien régulier, c'est 8 à 12% d'énergie consommée en moins.

Énergie : Produits chimiques - Nettoyage

  • Détartrez la robinetterie avec une brosse à dent imbibée de vinaigre
  • Nettoyez éviers, toilettes et baignoires au vinaigre blanc
  • Nettoyez les fenêtres avec du papier journal humide. Pour les rares taches rebelles, imbibez-le d'un peu de vinaigre ou d'ammoniaque.
  • Utilisez de la lavande, du bois de cèdre ou de l'essence de serpolet pour éloigner les mites.
  • Nettoyez le matériel de cuisson (plaques, vitres, grilles) après chaque utilisation, avant que les dépôts ne durcissent.
  • Utilisez les balles de lavage, qui battent le linge dans la machine à laver, de façon à utiliser moins de lessive.
  • Vérifiez votre fosse septique chaque année et faites-en retirer les boues et l'écume tous les trois à cinq ans.

Énergie : Contre utilisation des pesticides

  1. Planter du géranium pour éloigner les moustiques.
  2. Mettre des orties pour lutter contre une invasion de puceron (les coccinelles sont très friandes des orties et des pucerons). Une coccinelle dévore jusqu'à 100 pucerons par jour.
  3. Épandre de la cendre, de la sciure ou des cheveux coupés autour des jeunes plantes pour lutter contre les limaces.
  4. Désherber à la main.
  5. Réduisez au maximum l'utilisation de produits chimiques. Les jardiniers amateurs seraient responsables pour ¼ de la pollution des eaux de surface et des nappes souterraines. 1 Français absorbe chaque année en moyenne 1,5kg de pesticides dans son alimentation.

Déchets

  1. Valorisez les déchets organiques grâce au compostage : si vous n'avez pas de jardin, utilisez un lombricomposteur. Environ 1/3 des déchets qui finissent dans la poubelle d'un français peut-être composté.
  2. Portez les déchets toxiques (batteries, bombes aérosol, cires, colorants,....) en déchetterie.
  3. Ramenez les piles et les accumulateurs dans les recycleurs des hypermarchés ou chez le professionnel : une simple pile bouton pollue 400 000 litres d'eau.
  4. Rapportez les médicaments inutilisés (même périmés) à la pharmacie.
  5. Le service propreté de votre commune peut vous débarrasser des gros objets (encombrants).

Déchets : Tri sélectif

Trier le verre, il est recyclable à 100% et son traitement diminue de 12% le poids des déchets ménagers à gérer.

1 tonne de verre recyclé = 660kg de sable +100kg de fioul économisé

Trier les cartons, papiers, journaux, plastiques, métaux... Ces matériaux sont recyclables.

  • 1 tonne de briques alimentaires recyclées= 2 tonnes de bois préservés
  • 1 tonne de vieux papiers = 600kg de papier en consommant 4 fois moins d'énergie
  • 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé
  • 670 canettes valorisées = 1 vélo
  • 19000 boites de conserve recyclées = 1 voiture

Réutiliser le papier pour du brouillon, ou limiter votre consommation grâce a l'impression recto-verso

Alimentation

  1. Achetez des produits frais plutôt que des produits surgelés, sous vide ou en boite.
  2. Achetez des produits locaux et soutenez les circuits de distribution courts : allez au marché plutôt qu'au supermarché.
  3. Achetez des aliments de saison, par exemple des endives plutôt que des tomates cultivées sous serres chauffées, et des pommes plutôt que des fraises de Nouvelle-Zélande, pour le transport desquelles on consomme cinq litres de kérosène par kilogramme de fruit.
  4. Utilisez moins de matières grasses pour cuisiner : cela facilitera le nettoyage de la vaisselle et peut améliorer votre santé.
  5. Vérifiez bien les dates limite de consommation. En moyenne, ¼ de la nourriture achetée est jeté à la poubelle.
  6. Emportez pour faire vos courses, votre panier ou les sacs réutilisables proposés par la grande distribution. En France les sacs en plastique représentent 45000 tonnes de déchets annuels et il faut 400 à 500 ans pour qu'ils se dégradent naturellement.

Transport : Transport en commun

Privilégiez la bicyclette ou la marche à pied pour les courtes distances, prendre une voiture pour aller chez le boulanger qui est à 500m multiplie par le 3 le prix de la baguette.

Adhérez à une association d'auto partage et encouragez le covoiturage, par exemple avec vos collègues de travail. En France, 30% des déplacements correspondent à des trajets domicile/travail, dont les ¾ se font en voiture, avec un taux de remplissage proche de 1.

Planifiez vos déplacements de façon à réduire la distance totale à parcourir.

Utilisez le plus possible les transports en commun. En choisissant ce mode de déplacement on préserve la qualité de l'air et on réduit l'effet de serre. Un autobus rempli de passagers (40 personnes) permet de retirer 40 véhicules de la route aux heures de pointe et d'économiser ainsi 70 000 litres de carburant par an. Par kilomètre et par personne, le tram consomme 15 fois moins d'énergie que la voiture.

Choisissez votre type de transport (voiture, train, avion) en fonction de la distance. L'avion mérite d'être évité sur de courtes et moyennes distances (300 à 700 Kms). Le Train est le mode le moins dangereux et le moins polluant.
Exemple trajet paris-Marseille, émission de gaz carbonique
Voiture : 157kg (pour un conducteur seul, 78kg avec un passager)
Avion : 112kg
TGV : 5kg

Transport : Utilisation voiture personnelle

  1. Ne faites pas tourner le moteur plus de trente secondes avant de démarrer, même par temps très froid. Roulez lentement sur les premiers kilomètres pour permettre au moteur de se réchauffer. Pendant le 1km, une voiture consomme 50% de carburant en plus et pollue 4 fois plus.
  2. Conduisez à vitesse modérée et ne démarrez pas en trombe : rouler à 90km/h consomme 10% moins de carburant qu'à 100km/h.
  3. N'utilisez la climatisation qu'en cas de grande chaleur, surconsommation de 35%.
  4. Gonflez vos pneus à la pression indiquée par le fabricant : sous-gonflés, ils augmentent la consommation de carburant d'environ 6%, s'usent prématurément et risquent d'éclater.
  5. Laver votre véhicule dans un centre de lavage spécialisé, laver sa voiture devant la maison, c'est envoyer directement dans les égouts ou dans la nature les hydrocarbures, les graisses et autres solvants.
  6. Un filtre à air encrassé c'est une consommation supplémentaire de 3%.
  7. Apportez vos huiles de vidange en déchetterie. 1 litre d'huile usagée jeté dans la nature pollue une surface d'eau de plus de 10 000 m3soit l'équivalent de 2 terrains de football.
  8. Entretenez régulièrement votre véhicule : véhicule mal entretenu et mal réglé consomme 10% de carburant en plus et pollue 20% de plus.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Haut de page

eZ Publish - © Citéo - Inovagora