Versions étrangères

Ville de Thann

Vous êtes dans : Accueil > Agenda 21 > Liens utiles, glossaire

Liens utiles, glossaire

Liens utiles

Calculer votre empreinte écologique

Co-voiturer avec le Pays Thur-Doller

Glossaire

Consom'action

Agir, en tant que personne physique ou personne morale, en consommateur responsable, c'est-à-dire en donnant priorité à des achats de produits, matériels, services... qui prennent en compte la protection de l'environnement et/ou la promotion sociale.

Commerce équitable

  • Vente dans les pays du Nord de produits ou matériels issus des pays du Sud. Le commerce équitable repose sur 7 critères :
  • Limiter les intermédiaires entre producteurs et acheteurs,
  • Définir un prix d'achat en rapport avec les conditions sociales de production,
  • Préfinancer en partie les commandes afin d'éviter l'endettement des producteurs,
  • Etablir un partenariat sur le long terme,
  • Proposer une aide technique ayant trait à la qualité des produits, à la gestion, à la formation, ...
  • Assurer un soutien à la diversification des productions, à leur transformation sur place et à l'élargissement des débouchés,
  • Garantir un environnement de travail respectueux du bien être physique, psychologique et social du producteur, à court et à long terme,
  • Encourager des productions durables sur le plan économique et écologique.

Effet de serre

La plus grande partie du rayonnement solaire traverse directement l'atmosphère pour réchauffer la surface du globe. La terre, à son tour, "renvoie" cette énergie dans l'espace sous forme de rayonnement infrarouge de grande longueur d'onde. La vapeur d'eau, le gaz carbonique, et d'autres gaz absorbent ce rayonnement renvoyé par la terre, empêchent l'énergie de passer directement de la surface du globe vers l'espace, et réchauffent ainsi l'atmosphère. L'augmentation de la teneur atmosphérique en gaz à effet de serre peut se comparer à la pose d'un double vitrage : si les apports de rayonnements solaires à l'intérieur de la serre restent constants, la température s'élèvera.

Quels sont les gaz contribuant à l'effet de serre ?

Contribuent à l'effet de serre la vapeur d'eau et les nuages, qui retiennent la chaleur. Les principaux gaz à effet de serre émis par l'activité humaine sont :

  • Le gaz carbonique
  • Le méthane et le protoxyde d'azote.

Quelles sont les conséquences du réchauffement de la planète ?

Les modèles utilisés par les climatologues prévoient une augmentation de la température moyenne du globe de 2°C entre 1990 et 2100 en cas de doublement de la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Si rien n'était entrepris pour limiter l'augmentation de la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, un réchauffement beaucoup plus élevé pourrait être à prévoir. L'étude des climats du passé, ou « paléoclimatologie » montre qu'une variation de quelques degrés seulement de la température moyenne de la planète transforme profondément la physionomie de notre planète.

Exemples d'incidences du réchauffement climatique :

  • Élévation du niveau des mers
  • Famines, santé des populations
  • Crues et sécheresses, précipitations
  • Modification des courants marins

Source : Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire

Empreinte écologique

Modèle de calcul créé dans les années fin 1990/début 2000, qui permet de déterminer quelle surface nous utilisons chacun pour que nos besoins ou envies de logement, déplacements, d'alimentation, de consommation énergétique, déchets produits... soient couverts, c'est-à-dire que la planète puisse apporter les ressources et absorber les rejets produits.

Au regard du nombre d'habitants de la planète et de la surface terrestre émergée "à partager", nous avons droit chacun à l'équivalent de 1,9 hectare annuel.
Hors, les Européens du Nord utilisent en moyenne 3 hectares, les Américains du Nord 10, les Africains moins de 1... l'empreinte écologique démontre les inégalités inacceptables et le fait que le système actuel est invivable à court terme.

Gestion différenciée des espaces

Il s'agit de l'entretien "propre" des espaces publics, c'est-à-dire en limitant, et à terme en abandonnant, l'utilisation des produits phytosanitaires (pesticides, désherbants...). Dans les espaces verts ou les jardins, la gestion différenciée conduit à favoriser les espèces locales, à mieux gérer les consommations d'eau, à apprendre un nouveau rapport au paysage (ex : accepter le retour des "herbes folles")

Gouvernance

La gouvernance correspond à un mode d'animation, de coopération et de partenariat dans lequel toutes les parties prenantes (toutes les personnes et toutes les organisations concernées d'une façon ou d'une autre) sont associées autour d'un projet.

Haute qualité environnementale

Cette qualité pour la construction ou la rénovation des bâtiments, qui se traduit par 14 cibles de protection et de mise en valeur de l'environnement. Pour tendre vers la haute qualité environnementale, le bâtiment devra être pensé en fonction de certaines de ces cibles.

Exemple : action en faveur de la qualité de l'air, du confort acoustique, de la propreté du chantier, de la réduction de consommation d'eau ou d'énergie.

Plan de Déplacements Entreprise (PDE)

Le Plan de Déplacements Entreprise (PDE) est un ensemble de mesures visant à optimiser les déplacements liés aux activités professionnelles en favorisant l'usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Sa mise en oeuvre est encouragée par les autorités publiques, car il présente de nombreux avantages pour les entreprises, les salariés et la collectivité. Le PDE est un vrai projet d'entreprise, qui peut s'inscrire dans une démarche "Qualité" ou dans un système de management environnemental.

Les déplacements liés aux activités professionnelles concernent les trajets domicile/travail mais aussi les déplacements professionnels des collaborateurs, des clients et des partenaires.

Parmi les mesures pouvant entrer dans un PDE figurent par exemple :

  • la promotion du vélo
  • l'amélioration de l'accès l'encouragement à l'utilisation des transports publics
  • l'aménagement des horaires de travail
  • l'accompagnement et l'encouragement à habiter à proximité du lieu de travail
  • la garantie du retour à domicile
  • la mise en place d'un service d'autopartage
  • l'incitation au covoiturage

Quels sont les avantages d'un PDE ?

La mise en œuvre d'un PDE répond à une logique de développement durable, puisque les bénéfices sont à la fois d'ordre économique, social et environnemental :

  • économique, car le PDE permet à l'entreprise de diminuer les coûts imputés aux transports et d'optimiser son fonctionnement à travers ses déplacements, donc d'augmenter sa productivité. Une telle démarche, responsable et citoyenne, est également un « plus » en termes d'image.
  • social, car le PDE entraîne une diminution des frais de déplacements domicile/travail des salariés et améliore leurs conditions de travail et de transport (moins de stress et de perte de temps, plus de confort). Le PDE est aussi un outil de dialogue social dans l'entreprise.
  • environnemental, car le PDE, en favorisant les solutions alternatives à la voiture individuelle et en maîtrisant les déplacements, permet de limiter les nuisances correspondantes (pollution atmosphérique, bruit?), de réduire la demande énergétique et de récupérer des espaces publics notamment en diminuant le stationnement sur la voie publique.

Source : ADEME

Plan énergie climat territorial

Un Plan Climat Energie Territorial (PECT) est un cadre volontaire pour tout territoire afin d'y regrouper et rendre visible l'ensemble de ses politiques visant à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Le PECT n'est donc pas un outil clé en main mais plutôt une démarche de développement durable axée sur l'effet de serre, un cadre d'action permettant de mobiliser l'ensemble des partenaires et des acteurs locaux de la collectivité.

Élaborer un plan climat énergie territorial, c'est pour une collectivité locale s'engager dans une politique à dividendes multiples :

  • Garantir le développement économique local et l'emploi
  • Lutter contre la précarité énergétique
  • Réduire la vulnérabilité énergétique et climatique de son territoire
  • Renforcer l'attractivité de son territoire
  • Agir dès aujourd'hui en inventant le futur

Un Plan Climat Énergie Territorial doit permettre de :

  • repérer les sources d'émissions de gaz à effet de serre - en sachant qu'elles proviennent davantage de la multitude de petits et moyens émetteurs que de grosses installations plus faciles à identifier - et se fixer des objectifs de réduction,
  • mettre en évidence – avec les acteurs concernés, des citoyens aux entreprises et administrations – les moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre au travers de toutes les politiques sectorielles de la collectivité locale,
  • proposer et vulgariser à l'échelle du territoire, un plan d'action visant à réduire les émissions et à mieux s'adapter aux impacts du changement climatique,
  • s'organiser en interne comme en externe pour mettre en œuvre le plan d'action avec tous les acteurs du territoire et évaluer les résultats.

Intégrant pleinement les questions énergétiques, le Plan Climat-Energie Territorial doit être l'occasion d'un vaste exercice de prospective sur ce que signifie un territoire sur la trajectoire du "Facteur 4". Pas un exercice technocratique débouchant sur un rapport à la destinée incertaine, mais une opportunité d'implication de la population et de tous les acteurs locaux, publics, privés, individuels.

Source : www.energie-cites.eu

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Haut de page

eZ Publish - © Citéo - Inovagora