Versions étrangères

Ville de Thann

Vous êtes dans : Accueil > Agenda 21 > Qu'est-ce que le développement durable ?

Qu'est-ce que le développement durable ?

Définition : la définition du rapport Bruntland (1987) reprise dans la Déclaration de Rio : "le développement durable vise à satisfaire les besoins de développement des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".

A l'origine : une prise de conscience

Le développement durable est né d'une prise de conscience progressive :

  • La nécessité du maintien de l'équilibre entre l'homme et son milieu
  • La contradiction entre une croissance démographique continue et des ressources naturelles non inépuisables
  • Des événements qui ont marqué les consciences : Seveso 1976 ; Tchernobyl en 1986, les pluies acides, la couche d'ozone, la déforestation en Amazonie, Nike et le travail des enfants, l'Erika etc.

Trois défis à dépasser

  1. La croissance démographique : 6,6 milliards d'individus en 2009 ; 9 milliards en 2050
  2. La capacité de la planète :
    • Des ressources épuisables, une planète non extensible
    • Des consommations individuelles en augmentation
    • Des activités humaines produisant des impacts sur l'environnement (déchets, gaz à effet de serre, puisement des ressources naturelles, etc.)
  3. La cohésion sociale : 20 % de la population mondiale consomme 80 % des ressources naturelles

Le volet social

Satisfaire les besoins humains et répondre à un objectif d'équité sociale.

Appréhender globalement les questions de santé, de logement, de consommation, d'éducation, d'emploi, de culture... en favorisant la participation de tous les groupes sociaux à la construction d'un nouveau mode de développement afin de permettre :

  • La satisfaction des besoins essentiels des populations
  • La lutte contre l'exclusion et la pauvreté
  • La réduction des inégalités
  • Le respect des cultures

Le volet économique

Développer la croissance et l'efficacité économiques. Afin de favoriser une création de richesses pour tous à travers des modes de production et de consommation durables, le pilier économique repose notamment sur :

  • L'utilisation raisonnée des ressources et des milieux naturels
  • Une évolution des relations économiques internationales (ex : place du commerce équitable, intégration des critères de développement durable dans les travaux de l'organisation mondiale du commerce...)
  • L'intégration des coûts environnementaux et sociaux dans les prix des biens et des services.

Le volet environnemental

Préserver, améliorer et valoriser l'environnement et les ressources naturelles sur le long terme. La conservation et la gestion des ressources passent par :

  • La gestion durable des ressources naturelles
  • Le maintien des grands équilibres écologiques (climat, diversité biologique, océans, forêts,...)
  • La réduction des risques et la prévention des impacts environnementaux.

Vers l'application de plusieurs principes fondamentaux

  • Principe de précaution (n'attendons pas l'irréparable pour agir)
  • Principe de prévention (il vaut mieux prévenir que guérir)
  • Principe d'économie et de bonne gestion
  • Principe de responsabilité (qui dégrade doit réparer)
  • Principe de participation (tous concernés, tous décideurs, tous acteurs)
  • Principe de solidarité dans le temps et dans l'espace
  • Principe de transversalité et globalité (planification des objectifs traduite en stratégie d'actions)
  • Principe de subsidiarité (traiter les problèmes au plus près de l'endroit où ils se posent)

Les dates clefs

  • 1972 : Halte à la croissance - rapport du Club de Rome
  • 1972 : Stockholm : conférence des Nations Unies sur l'environnement humain
  • 1987 : Notre avenir à tous - rapport Bruntland
  • 1992 : Sommet de la Terre à Rio
  • 1997 : Protocole de Kyoto
  • 2002 : Sommet de Johannesburg (Rio + 10)
  • 2007 : Grenelle de l'environnement

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Haut de page

eZ Publish - © Citéo - Inovagora