Versions étrangères

Ville de Thann

Vous êtes dans : Accueil > Culture - Tourisme - Patrimoine > Patrimoine architectural et naturel > Patrimoine architectural > La collégiale Saint-Thiébaut > Les vitraux de la Collégiale Saint-Thiébaut

Les vitraux de la Collégiale Saint-Thiébaut

Le chœur de la Collégiale de Thann présente l'ensemble le plus vaste de vitraux du XVème siècle qui soit conservé en Alsace. Du point de vue de l'iconographie comme de celui du style, l'intérêt de ces verrières est considérable, en dépit des restaurations dont elles ont fait l'œuvre.

Les vitraux du Chœur

Les cycles iconographiques se succèdent du Nord au Sud, selon un ordre qui correspond à une conception médiévale du monde.

Chœur de la Collégiale Saint Thiébaut

Shéma vitraux du choeur (pdf - 486,89 ko)

Les vitraux du choeur de la collégiale sont composés de huit verrières historiées ou figurées de la Genèse (N IV), des Dix Commandements et des prophéties ( N III), de la Vie publique du Christ ( N II ), de la passion du Christ ( N I ), de la vie de la Vierge ( S II ), des Miracles de Saint Thiébaut (S III ), de Sainte Catherine ( S IV ) et de Saint Thiébaut (S V ).

Les verrières :

La Genèse (N IV)

Cette verrière est composée de 48 panneaux retraçant en première partie la création de l'univers par étapes:

  • La création des 4 éléments   

    Vitrail NIV détail 4 Vitrail NIV détail 4

  • Création du soleil, de la lune et des étoiles
  • Séparation des eaux et de la terre
  • Création des plantes
  • Création des animaux
  • Création de l'homme
  • Représentation de l'Eternel (Dieu entouré d'anges)

En deuxième partie, les panneaux retracent la vie d'Adam et Eve, exclusion d'Adam et Eve du paradis, leur vie sur terre, le meurtre d'Abel et la fuite de Caïn, la maladie d'Adam, son fils Seth allant lui rapporter du Paradis l'huile du bois de Miséricorde et Seth plaçant le rameau sur Adam.
En dernière partie, nous découvrons l'ordre donné par Dieu à Noé, à construire une arche en prévision du déluge, la construction de l'arche, le déluge et enfin la construction de la tour de Babel.

Les Dix Commandements et les prophéties messianiques (N III)

Vitrail NIII détail 1 Vitrail NIII détail 1

Cette verrière, elle-aussi composée de 48 panneaux est divisée en deux parties.
La partie inférieure se rapporte au Décalogue. Chaque scène occupe deux panneaux superposés.
Dans le panneau supérieur, Dieu apparaît en buste et tient un phylactère énonçant le commandement ou le thème.
Dans le panneau inférieur, on illustre dix fois deux scènes juxtaposées, montrant d'un côté le respect à l'un des commandements, et de l'autre côté la transgression à ce commandement.
La partie supérieure représente le roi David, Dieu et les apôtres, la Cène, l'arbre de Jessé, la Pentecôte et la Résurrection.

La vie publique du Christ (N II)

Ces 48 panneaux représentent la première partie de la vie de Jésus depuis sa naissance. Le dernier panneau représente les anges portant les instruments de la passion et renvoie à la dernière partie de la vie de Jésus. N II La vie publique du Christ (pdf - 153,54 ko)

La passion du Christ (I)

N I (pdf - 557,03 ko)

Cette verrière est composée de 49 panneaux, représentant la dernière partie de la vie de Jésus en commençant par l'incrédulité des juifs envers le Christ en passant par sa crucifixion, son ascension, la Pentecôte et pour finir, sa résurrection.
Les Verrières N IV à N I ont été réalisées aux alentours de 1423-1425.

La vie de la Vierge (S II)

Cette verrière est composée de 48 panneaux symbolisant la vie de la Vierge jusqu'à sa mort et son couronnement, scènes que l'on peut comparer et qui sont représentées sur le grand Tympan de la façade principale de la Collégiale. S II La vie de la Vierge (pdf - 233,51 ko)

Les miracles de saint Thiébaut (S III)

Les scènes se développent dans des médaillons de grandes dimensions qui représentent l'arrivée de la relique de saint Thiébaut à Thann, le serviteur de l'évêque de Gubbio agenouillé devant le bâton

Vitrail S3 panneau 12b Vitrail S3 panneau 12b

 contenant la relique, le comte de Ferette porte la maquette de l'église qu'il va élever et la présente à saint Thiébaut. Les panneaux représentent aussi les miracles accomplis par Saint Thiébaut comme l'exorcisation d'une femme, le sauvetage d'un navire du naufrage dans la mer du Nord, l'extinction d'un incendie de la ville de Wolin en Poméranie (Pologne) ou la résurrection d'un Hambourgeois. S III Miracle de St-Thiébaut (pdf - 121,67 ko)

Trois saints et le martyre de sainte Catherine d'Alexandrie (S IV)

La verrière est composée de 39 panneaux représentant Sainte Catherine, Saint Antoine Ermite et Saint Georges.

Une sainte et saint Thiébaut (S V)

La verrière est composée de 36 panneaux. Saint Thiébaut y est représenté vénéré par deux pèlerins agenouillés que couronnent des anges. La sainte représentée est inconnue. Plusieurs suppositions ont été faites : S V St-Thiébaut vénéré (pdf - 115,70 ko)

  • Cela pourrait être Sainte Marguerite mais le dragon qui permettrait de la reconnaître manque à l'appel.
  • Les publications sur la Collégiale y reconnaissent Sainte Elisabeth de Hongrie, Sainte Odile ou Sainte Hélène.

Les verrières S II à S V ont été réalisées aux alentours de 1423-1430.

Vitraux du bas-côté Nord de la Collégiale Saint Thiébaut (Vitraux N V à N VIII)

Ces verrières sont figurées et armoriées. Les figures sont surmontées d'un décor architecturé. Le reste de la vitrerie est incolore.

Vitrail N VI panneaux 2 c,d Vitrail N VI panneaux 2 c,d

Le Vitrail N V représente la Sainte Famille. On aperçoit Joseph avec des outils de charpentier, Jésus exécutant des travaux de menuiserie et la Vierge filant avec une quenouille.
Le Vitrail N VI représente des Figures de la Vierge et de Saints, comme Saint Jean l'Evangéliste par exemple.
Le Vitrail N VII représente des Figures de la Vierge et de Saints avec donateurs, comme Saint Pierre avec Theobald Lupfrid greffier de la ville ou le chanoine et curé Nicolas Wolffach qui a écrit le livre répertoriant les miracles de Saint Thiébaut (environ 250 miracles).
Le Vitrail N VIII représente des Figures de Saints, comme Saint abbé ou Saint évêque tenant un livre par exemple.

Ces Verrières ont été réalisées aux alentours de 1455.

Vitrail du mur Ouest du bas-côté Nord (Vitrail N IX)

Le Vitrail N IX était censé représenter le Songe du Pharaon et le Triomphe de Saint Joseph mais fut remplacé par le Jugement dernier en 1913. Il fut endommagé pendant la guerre et remplacé en 1924 par un vitrail représentant la même scène du Jugement Dernier. Le vitrail fut détruit en 1944 et remplacé en mai 2010 par un vitrail crée par le père Kim En Joong .

On ne connaît pas la date de création de ce Vitrail, mais il a été donné en 1861 par Maréchal.

Vitrail de la Chapelle Saint Thiébaut (Vitrail S VI)

Le Vitrail S VI est consacré à la relique de Saint Thiébaut qui fut remplacé en 1922 par un panneau montrant le Saint tenant la Collégiale vénéré par deux pèlerins.
Ce Vitrail a été réalisé vers le milieu du XIXème siècle et fut remplacé en 1922.

Vitraux de la Chapelle de la Vierge (Vitraux S VII à S XI)

  • Le Vitrail S VII représente l'Annonciation.
  • Le Vitrail S VIII représente la Nativité.
  • Le Vitrail S IX représente la Déploration.
  • Le Vitrail S X représente l'Assomption.
  • Le Vitrail S XI représente des anges.

Les Vitraux d'origine ont été réalisés au XVIIème siècle puis remplacés par trois Verrières de Maréchal détruits en 1914-1918. Les verrières actuelles datent de 1953-1954 et sont de Le Chevallier (il a également restauré les vitraux de Notre Dame de Paris).

Vitraux de la travée Ouest du bas-côté Sud (Vitraux S XII et S XIII)

  • Le Vitrail S XII représente les Sept Pêchés Capitaux.
  • Le Vitrail S XIII représente les Sept Sacrements.

Ces Vitraux ont été réalisés par Ott en 1923.

Le Vitrail du mur Ouest du bas-côté Nord (N IX) ainsi que les Vitraux de la chapelle de la Vierge(S VII à S XI) et de la travée Ouest du bas-côté Sud (S XII et S XIII) ont été détruits lors de la guerre 1914-1918 et 1939-1945.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Haut de page

eZ Publish - © Citéo - Inovagora